JENNIFER & JEROME L'IMMOBILIER À FRAIS RÉDUIT
29 Mar

Est-il judicieux d’acheter une maison en vente à deux dans le Val-d’Oise ?

Pour obtenir un financement pour une maison dans le Val-d’Oise, il est plus facile d’acheter à 2, car outre le fait que cela permette d’avoir une capacité de remboursement supérieure et donc d’acheter un bien plus grand, pour les banques c’est également moins risqué… Résultat les couples sont souvent favorisés par rapport à ceux qui achetèrent seuls, tant au niveau des revenus minimums pour obtenir les taux les plus bas que sur le reste à vivre ou l’apport.

Ainsi, les revenus demandés à un célibataire sont souvent proportionnellement plus élevés. Dans une banque par exemple, un célibataire doit avoir 30 000 € de revenus minimums, contre 45 000 € pour un couple. Dans une autre, pour bénéficier des taux les plus bas il faut gagner 80 000 € seul, ou 100 000 € à deux.

Il en est de même pour le « reste à vivre » (la somme restante une fois la mensualité remboursée) qui doit être au minimum de 700 € pour une personne seule, mais 800 € pour un couple. Et qu’on achète seul ou à deux à bien à 200 000 € l’apport demandé sera le même : 20 000 €, une somme plus facile à réunir à deux que seul.

« Les couples sont des clients de choix pour les banques. Lorsqu’ils achètent à deux, ils ont souvent plus d’apports et des revenus plus élevés qui donneront lieu à une double domiciliation des salaires, avec l’ouverture de deux comptes bancaires – voire 3, s’il y a un compte joint – et la souscription de livret A, ou assurance-vie dans les années futures, lors de la naissance des futurs enfants… En outre, certaines banques recommandent aux couples de souscrire une assurance de prêt à 100 % sur chaque tête, ce qui peut doubler le montant de la prime mensuelle. Enfin, lorsqu’il y a deux emprunteurs, le risque de perte d’emploi notamment et de non-remboursement du crédit ne repose pas que sur une seule personne, ce qui sécurise davantage le projet aux yeux des banques…», conclut Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée